Une guitare, une voix et un coeur avec Laurent Grybowski

Mamie So Cool vous propose de passer vos après-midis avec notre talentueux Laurent Grybowki, Auteur, compositeur et interprète, il chante ses propres créations en concert et anime de grands rassemblements. Il intervient aussi dans les établissements scolaires. Laurent vous propose de reprendre les chansons françaises d’hier et d’aujourd’hui, à reprendre ensemble pour chanter ou danser et pour le plaisir de la rencontre.   Il chante accompagné de sa guitare.

  • Évaluations
  • Durée de l'activité
    1 heure 30
Description.

Empêcheur de chanter en rond !

Le répertoire de Laurent Grzybowski est double : religieux et profane. Il est, à cet égard, l’un des rares artistes a se situer au carrefour de la liturgie et de la chanson chrétienne, aussi à l’aise sur scène qu’au service de la liturgie. Dans le registre de la variété, ses chansons s’inspirent de ses voyages et de ses rencontres tout autour de la planète. Car ce chanteur est également journaliste : loin de se contenter de décrire le monde, il voudrait contribuer à le transformer. Comme les médias, la musique est un formidable moyen de communication », dit-il.

« C’est un langage universel qui permet de franchir les frontières. A l’heure où certains ne parlent que de murs et de barbelés, je voudrais, dans mon métier de journaliste comme dans mon activité de chanteur, ouvrir des voies et bâtir des ponts ».

Le dialogue des cultures et des religions plus fort que le choc des civilisations… Nourris de l’actualité, ses textes sont un appel à vivre ensemble, dans le respect des différences.

Chanter, un engagement pastoral

Laurent Grzybowski anime toutes sortes de rencontres, religieuses, interreligieuses ou laïques et témoigne dans des établissements scolaires (primaires, collèges ou lycées). Il assure également des formations liturgiques, joignant la théorie à la pratique, notamment pour des jeunes. Mu par sa foi en Dieu et en l’Homme, Laurent Grzybowski se déplace à l’invitation des paroisses, des diocèses ou des mouvements. Quand il chante en paroisse, Laurent fait volontiers appel à la chorale ou aux instrumentistes du lieu.

Faut-il parler de   « concert », de « veillée » ou de  « louange » ?  Peu importe. Une chose est sûre : sa démarche est plus pastorale que culturelle, plus conviviale que « show-biz ».

Il ne cherche pas à se produire, mais à témoigner de ce qui l’habite. Il propose avant tout une expérience : découvrir le bonheur de chanter ensemble, tous âges confondus. Il ne chante pas pour les enfants, mais pour tous ceux qui ont un cœur d’enfant… ou qui aimeraient bien le retrouver. C’est à dire pour toutes les générations. D’ailleurs, il ne chante pas « pour » mais  « avec » un public. L’occasion d’une belle soirée en famille avec les grands-parents, les parents et les petits enfants.

Témoin de la fraternité

Proche des jeunes, dont il connaît bien les rêves, les blessures et les espoirs, Laurent est un de ces témoins qui ne cherche pas à « convertir » ceux et celles qu’il rencontre, mais à « éveiller » quelque chose en eux.

Plus de 1000 concerts en trente ans, 80 000 albums vendus, pas de quoi lui prendre la tête : ce témoin de la fraternité cherche toujours à garder un langage simple et des moyens adaptés pour répondre aux appels qu’il reçoit. Même si vous n’arrivez pas à prononcer son nom (dites Jibofski !), vous aurez envie de reprendre avec lui ses chansons, qui ont le don de réveiller, en chacun, des énergies insoupçonnées.

Il ne cherche pas à se produire, mais à témoigner de ce qui l’habite. Il propose avant tout une expérience : découvrir le bonheur de chanter ensemble, tous âges confondus. Il ne chante pas pour les enfants, mais pour tous ceux qui ont un cœur d’enfant… ou qui aimeraient bien le retrouver. C’est à dire pour toutes les générations. D’ailleurs, il ne chante pas « pour » mais  « avec » un public. L’occasion d’une belle soirée en famille avec les grands-parents, les parents et les petits enfants.

Il ne cherche pas à se produire, mais à témoigner de ce qui l’habite. Il propose avant tout une expérience : découvrir le bonheur de chanter ensemble, tous âges confondus. Il ne chante pas pour les enfants, mais pour tous ceux qui ont un cœur d’enfant… ou qui aimeraient bien le retrouver. C’est à dire pour toutes les générations. D’ailleurs, il ne chante pas « pour » mais  « avec » un public. L’occasion d’une belle soirée en famille avec les grands-parents, les parents et les petits enfants.

Proche des jeunes, dont il connaît bien les rêves, les blessures et les espoirs, Laurent est un de ces témoins qui ne cherche pas à « convertir » ceux et celles qu’il rencontre, mais à « éveiller » quelque chose en eux.

Plus de 1000 concerts en trente ans, 80 000 albums vendus, pas de quoi lui prendre la tête : ce témoin de la fraternité cherche toujours à garder un langage simple et des moyens adaptés pour répondre aux appels qu’il reçoit. Même si vous n’arrivez pas à prononcer son nom (dites Jibofski !), vous aurez envie de reprendre avec lui ses chansons, qui ont le don de réveiller, en chacun, des énergies insoupçonnées.

« Des milliards de chemins », « Des signes de fraternité », « Ouvrez tous ces verrous fermés », « Vivre debout ! » font partie de ses nombreux tubes. Une guitare qu’il aime faire vibrer, une voix chaude et sincère, une personnalité directe et rayonnante, Laurent finit toujours par allumer le feu. Qui l’écoute ne peut que se laisser ravir. « Ravir » veut-il aussi signifier « voler » ? Ne craignez rien ! Avec lui, un seul danger : que chacun se voit voler d’un peu de son indifférence.

Laissez votre commentaire