animation maison de retraite

Concert Jazz et Swing Manouche année 40

Mamie So Cool vous présente un groupe de jazz, le Swing Manouche composé de trois musiciens avec une énorme expérience et un grand coeur. Pendant une heure, ils partagent dans votre maison de retraite et aux plus près des résidents, leurs amours pour les années 40 avec un jazz et un swing envoûtant.

  • Évaluations
  • Durée de l'activité
    1 Heure
Description.

Swing Manouche

C’est un groupe de trois musiciens professionnels réunis autour de leur passion pour le Jazz manouche et le Swing des années 40.  

Notre répertoire s’étend sur plusieurs heures de Musique et se compose d’incontournables du genre, avec la reprise des compositions de Django Reinhardt, Stéphane Grappelli… Mais aussi la revisite de chansons célèbres issues de la Variété française et internationale. La Musique de notre orchestre se situe entre Standards de Jazz, Bossa Nova, Valses, Jazz manouche, Boléros, Ballades…  

 

Olivier Leclerc  VIOLON  

 

Violoniste depuis l’âge de 4 ans, Olivier est un musicien « hétéroclite ». Doté d’une formation classique, il se passionne très vite pour les musiques à caractère improvisé et intègre notamment le centre des musiques Didier Lockwood en 2003. Olivier sillonne ainsi divers styles musicaux et s’imprègne de ses sonorités l’aidant ainsi à développer son jeu. La sortie de son premier album en trio intitulé « Memory » rassemble toutes ces influences en alliant reprises et compositions. On y retrouve Pierre Achache à la guitare, Jean-Michel Charbonnel à la contrebasse, et comme invité, Jean-François Gautier à la batterie. C’est avec ce projet qu’Olivier donne de nombreux concerts notamment en première partie du nouveau spectacle d’Elie Semoun intitulé « Merki » à l’Olympia ainsi qu’au Zénith de Lille en 2008. Et également de mémorables concerts aux côtés de grands musiciens tel que : Didier Lockwood, François Laizeau, Mario Canonge, Eric Seva, Tania Kassis, … Interprète, Olivier est également compositeur et écrit pour divers artistes, Elie Semoun (« Tranches de Vies » sur le sketch intitulé Mikeline), Tania Kassis (« One Last Dance »), Verbaudet (pub intitulée « Parfums de fêtes »), …etc… Aujourd’hui, Olivier continue de parcourir les scènes dans diverses formations : « Olivier Leclerc Trio/Quartet », « Texas Line », « Thierry Anquetil », « Swing French Cookers »… 

  

Gwenaël Gourlay   

                Gwenaël découvre très tôt sa passion pour la Guitare Jazz de Django Reinhardt, et prend des cours de Musique au sein de l’association « les Amis de la Pie » à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Il intègre par la suite différents orchestres de Jazz en tant que solide guitariste rythmique. Grand adepte des rythmes typiques du Jazz manouche, il maîtrise depuis de longues années les différentes esthétiques du Swing à la française, du boléro à la valse, du swing à la Bossa Nova. Spécialisé dans l’accompagnement des solistes, il joue la « pompe » dans différents groupes de Jazz manouche, se produisant pendant ces 4 dernières années sur les scènes françaises et étrangères. Gwenaël Gourlay s’avoue être aussi un grand passionné de lutherie, étant depuis de nombreuses années un fin collectionneur de guitares accoustiques. Il fait partie de l’équipe des « Swing French Cookers » depuis la création du groupe. 

 

Tristan Loriaut       

                Issu d’une famille de musiciens, Tristan Loriaut nait en 1981 et commence le violoncelle à 6 ans. Il intègre en 1995 le 3e cycle de la classe de violoncelle du conservatoire de Valence (26) et y termine ses études de solfège. C’est entre 2001 et 2003 que le musicien apprend son métier de guitariste de Jazz au sein de l’IMFP, école privée de Jazz à Salon de Provence (13), en compagnie de Gérard Maurin, Christian Bon, Philippe Petrucciani ou encore Jean-Pierre Martinez. A l’âge de 22 ans, Tristan Loriaut emménage à Paris et poursuit ses études dans de multiples conservatoires comme celui du 9e arrondissement et le CRR de Paris (Rue de Madrid, 8e), avec les professeurs Manu Codjia, Eric Daniel, Michael Felberbaum, Emile Spanyi, Philippe Baudoin et Pierre Bertrand. Parallèlement, sa vie de guitariste sur scène prend une plus large tournure grâce à sa participation à diverses expériences de Musiques Improvisées, comme le quartet de Jazz moderne Perceptual, l’accompagnement de plusieurs chanteuses (Christine Flowers, Elida Zulu, Cynthia Saint-Ville..), ainsi que la participation à plusieurs big band de Jazz, comme le Big Band Universitaire de Paris (Direction Thierry Lalo), et un revival de « Sketches of Spain » avec Dave Liebman en soliste invité. 

 

Ces expériences professionnelles le mènent aussi en studio pour enregistrer différents projets non distribués. C’est en 2009 qu’il commence à enseigner en allant aider une association togolaise de développement culturel, Musique Evènements. Puis il poursuit tout naturellement sa carrière d’enseignant au sein de plusieurs conservatoires en Île-de-France (Alfortville, Limeil-Brévannes, Gargenville, Ezanville, Enghien-les-Bains). Tristan Loriaut décide en 2013 de devenir contrebassiste de Jazz en participant à de nombreux projets de Swing manouche. Il commence alors la création d’un spectacle de ciné-concert autour de plusieurs films, participe aussi à l’écriture de chroniques sur les sorties de disques de Jazz et dirige la programmation artistique d’un festival de Jazz international en Corse entre 2005 et 2010. Tristan Loriaut se consacre aujourd’hui à la création d’un orchestre de bal Swing et à l’écriture de Musique de chambre pour un documentaire cinématographique.

 

Laissez votre commentaire